Costa Rica #2 : Parc Tenorio, Rio Céleste, et visite de Guanacaste

Retrouvez la première étape de mon roadtrip au Costa Rica ici : « Poas, Arenal son volcan et ses hotsprings ».

Il nous aura fallu un peu plus de deux heures pour arriver dans la région de Guanacaste. C’est ici que se trouvent le fameux Tenorio National Park et son célèbre Rio Céleste !

Pour cette deuxième étape, nous avons séjourné dans un superbe lodge tout près du Parc National. Le rapport qualité-prix était top, le lodge spacieux et le petit déjeuner délicieux !

Nacientes Lodge

Tenorio National Park et son Rio Céleste

Il y a de nombreuses activités à faire dans le coin ! La plus célèbre est sans aucun doute la visite du Tenorio National Park d’où vous pourrez admirer le magnifique Rio Celeste. Si vous n’êtes pas convaincus, sachez que d’après la légende: « Quand Dieu termina de peindre le ciel en bleu, il lava ses pinceaux dans le Rio Céleste » alors, c’est décidé ?

Il vous faudra faire un peu de piste pour atteindre le parc national, un 4×4 ne sera donc pas du luxe ! Aussi, un parking surveillé est disponible sur place pour 2$ (et il est plutôt obligatoire…).

Enfin, rendez-vous le plus tôt possible au Parc afin d’en profiter un maximum et d’éviter la foule. L’entrée du parc est à 10$, et vous aurez sur place la possibilité de louer des bottes si besoin.

Le parc est bien balisé, les randonnées sont plutôt des balades. En 30/40 minutes, on peut atteindre la fameuse cascade et admirer le Rio Celeste.

Après avoir admiré la cascade, vous pouvez reprendre votre chemin et faire le grand tour du parc. Vous longerez le Rio Celeste et pourrez l’admirer de tout son long. A nouveau, la balade n’est pas très difficile. Il vous faudra une bonne heure pour arriver au bout du parc. Attention, ce n’est pas une boucle donc faire demi-tour avant la fin serait vous priver de voir « Los Teñideros ». C’est l’ultime spectacle de la balade où l’on peut admirer les deux bras de rivière se rejoindre.

La Cascade Llanos de Cortes

Après avoir passé un super moment dans le parc, nous repartons en direction de la cascade Llanos de Cortes. Il s’agit d’une superbe cascade, un peu difficile à trouver. Pour s’y rendre, il faut prendre une sortie d’autoroute qui ressemble plutôt à un chemin, sur lequel on peut voir écrit « Llanos de Cortes » sur un panneau plutôt artisanal… donc ouvrez bien les yeux, nous avons failli renoncer!

En arrivant sur le parking, vous serez sans doute abordés par des locaux qui vous proposeront de vous emmener en haut de la cascade. La vue est vraiment top donc n’hésitez pas à les suivre ! Honnêtement on a un peu flippé au départ, mais finalement c’était une super expérience. Il nous a même emmenées voir (enfin de loin hein) les singes hurleurs, c’était très drôle de le voir les imiter !

De nombreuses personnes se baignent dans la cascade alors si l’envie vous prend, n’hésitez pas.

Je n’ai malheureusement pas de photos décentes à vous montrer mais pour que vous ayez une idée, en voici quelques-unes!

Une journée à Las Hornillas

Le lendemain, nous sommes allées à Las Hornillas du côté de Miravalles. C’est un centre touristique depuis lequel on peut réaliser plusieurs tours. Pour notre part, nous avons fait le tour complet. Il comprend un parcours qui permet d’observer l’activité volcanique de très près (attention, aux vapeurs de souffre…#çasentpasbon)

Vous pourrez ensuite faire un tour dans les bains chauffés par le volcan – attention ça brûle !

Nous avons également fait un tour de tracteur (oui oui) qui permet d’avoir une jolie vue sur les volcans de la région. Il n’y avait que nous donc c’était très agréable !

Le tracteur nous a déposé jusqu’à un premier parcours qui donne sur un pont suspendu d’où on peut apercevoir une cascade.

On vous emmène ensuite à côté d’une autre cascade très sympa, dans laquelle il est possible de se baigner.

Vous pourrez ensuite retourner dans les bains aussi longtemps que vous le voulez et vous faire de nouveaux compagnons 🙂

Costa Rica #1 : Poas, volcan Arenal et hot springs !

En mai 2017 j’ai eu le plaisir de passer deux semaines au… COSTA RICA ! Cela faisait un moment que ce voyage me faisait envie. Les paysages me semblaient juste dingues et j’avais très envie de faire l’expérience de la « Pura Vida« .

Je crois que jamais un voyage ne s’était organisé aussi vite ! Je balance à une amie : « j’ai super envie d’aller au Costa Rica » – « Moi aussi on y va quand? » – « Au mois de mai? » – « OK! » et nous voilà en train de réserver nos billets (650€ avec Air France).

Quelques infos utiles

Si vous allez au Costa Rica début mai, sachez que vous pourrez encore profiter du soleil, malgré le début de la saison des pluies. En revanche, n’oubliez pas votre K-way ! Les averses peuvent être rapides mais largement suffisantes pour être trempé jusqu’aux os ! Aventuriers du mois de mai, vous voilà prévenus 🙂

Si vous souhaitez louer un 4×4, n’hésitez pas à passer par le site https://www.toutcostarica.com/. La résa se fait en français et tout est bien expliqué. Les tarifs sont intéressants, pour deux semaines nous en avons eu pour 500€, soit 250€ chacune.

Ils proposent également un pass premium qui vous permettra d’avoir de nombreuses remises sur les hôtels et les activités. Il coûte seulement 65$ et avec un seul pass, jusqu’à 5 personnes peuvent profiter des remises. Nous hésitions à la prendre au départ, de peur que ce soit un « attrape touriste », mais nous n’avons pas regretté notre choix ! Si vous prévoyez de faire beaucoup d’activités elle sera très vite rentabilisée.

Étape 1 : Région de Poas

La première étape de notre road trip était censée être la visite du cratère du volcan Poas. Malheureusement nous avons dû trouver un plan B ! Une éruption volcanique avait eu lieu quelques jours plus tôt et le site était malheureusement fermé. Nous sommes donc restés dans la région de Poas, et nous sommes allées visiter la Cascade du Rio Agrio.

Comme c’était un plan B (comprendre une improvisation totale) nous n’étions pas vraiment équipées. Du coup, si vous avez l’intention d’y aller : prenez des bonnes chaussures et n’ayez pas peur de vous mouiller ! Ce n’est pas très difficile, mais il vous faudra traverser 3x le même cours d’eau (ci-dessous) et à force ça glisse beaucoup !

DCIM100GOPROGOPR0156.JPG

Une fois arrivé à la cascade c’est un chouette spectacle qui s’offre à vous !

sdr
DCIM100GOPROGOPR0173.JPG

Après cette petite escapade nous sommes rentrées à l’hôtel. Nous avons séjourné au Vara Blance Tiquicia Lodge. Les chambres sont vraiment spacieuses et les prix très bas ! Si vous prévoyez de vous y arrêter, n’oubliez pas de visiter les jardins, une petite rando s’y cache et vous emmène jusqu’à cette jolie petite cascade !

dav

Étape 2 : La Fortuna et le volcan Arenal

Après une bonne nuit de sommeil, nous faisons route en direction de La Fortuna. Depuis Poas, nous avons mis un peu moins de 3h.

La Fortuna est une petite ville proche du volcan Arenal. On l’aperçoit d’ailleurs très bien depuis le centre ville.

DCIM100GOPROGOPR0192.JPG

Si vous passez par là, vous pourrez déguster de délicieux Patacones et boire une Imperial bien fraîche : Miam !

dav

Il y a de nombreuses activités à faire dans la région. Renseignez-vous bien selon vos envies ! De notre côté nous sommes allées à l’Arenal 1968. Il s’agit d’un parc (12$ l’entrée) depuis lequel vous pouvez avoir un super point de vue sur le volcan. Il y a également une super randonnée à faire le long de l’ancienne coulée de lave (résultant de l’éruption qui a eu lieu en 1968).

DCIM100GOPROGOPR0195.JPG
DCIM100GOPROGOPR0217.JPG

Un petit côté « Le Seigneur des Anneaux » ci-dessous non?


DCIM100GOPROGOPR0287.JPG

Après avoir bien marché et s’être pris une super averse (qui a transpercée nos K-way, oui oui…) on rentre en direction notre petit lodge.

dav

Si vous êtes branchés grenouilles (quoi?) sachez que vous pouvez faire un Frog Tour à l’Arenal Oasis Ecolodge (réduction avec le pass Tout Costa Rica). Il faisait nuit noire donc mes photos ne sont vraiment pas tops… mais nous avons vu plein de grenouilles et c’était très sympa !

Pour notre deuxième journée du côté d’Arenal, nous sommes allées à l’Arenal Observatory Lodge. Il y a un super point de vue sur le volcan ainsi que plein de randonnées, cascades, ponts suspendus… Vous y trouverez forcément votre bonheur !

IMG_20170502_153433

C’est aussi là-bas que l’on trouve le départ pour le Cerro Chato. Vous savez, c’est ce truc-là qui a l’air juste trop beau ! Néanmoins, attention. La randonnée est vraiment difficile pour quelqu’un qui n’est pas sportif. Il y a selon votre rythme entre 1h30 et 2h de montée intense. Soyez prudent, le chemin est endommagé ! La terre est glissante et il y a de nombreux trous à enjamber à cause de la pluie. Equipez-vous bien si vous choisissez d’entreprendre la montée.

Préférez un jour ou le ciel est bien dégagé, et surtout allez-y très tôt ! Sinon il risque de vous arriver la même chose qu’à nous… C’est à dire : ne rien voir une fois en haut #fail. Heureusement, on s’est quand même super bien marré.

Pour résumé, s’il fait moche ou s’il pleut, ne montez pas, vous vous fatiguerez pour rien !

DCIM100GOPROGOPR0445.JPG
DCIM100GOPROGOPR0481.JPG

Le truc rose au milieu c’est moi : RIP mon K-way Primark (quelle idée aussi…)

DCIM100GOPROGOPR0504.JPG

Quand il pleut les feuilles deviennent quasiment vert fluo c’est juste magnifique !

DCIM100GOPROGOPR0523.JPG

Et quand la pluie cesse, la brume prend place et donne une atmosphère vraiment unique !

Afin de ne pas rester sur un échec nous avons emprunté d’autres parcours de l’Arenal Observatory Lodge et c’était cette fois bien plus simple (et sympa). Ici je tente de sécher sur un pont suspendu !

DCIM100GOPROGOPR0539.JPG

Pour finir cette journée éprouvante direction les hot springs ! Nous avons donc terminé la journée à nous détendre dans les eaux brûlantes du Baldi Hot Springs : le kiff total ! En plus nous avons eu une super remise avec le pass premium Tout Costa Rica.

Je n’ai pas beaucoup de photos car c’était vraiment l’heure de la détente, mais pour vous donner une idée en voici quand même une !

dav

Il y a beaucoup d’espace et plein de supers bains à différentes températures. Vous trouverez également des bars un peu partout ! Si vous êtes dans le coin, c’est vraiment à faire après une bonne journée à crapahuter.

Rendez-vous ici pour la suite de mes aventures au Costa Rica.