Visiter São Paulo en 3 jours ou moins

Après notre semaine de rêve sur Ilha Grande, nous avons rejoint São Paulo pour la dernière étape de notre mois au Brésil. Nous avons passé 2 jours et demi sur place.

Si vous êtes de passage sur São Paulo et que, comme nous, vous n’avez que peu de temps, voici quelques visites simples et sympas à faire.

Sommaire

Se rendre sur l’avenue Paulista

L’avenue Paulista est la plus grande et la plus célèbre avenue de São Paulo. Le meilleur jour pour s’y rendre est le dimanche car la rue est alors entièrement piétonne. De ce fait, il y a de nombreux concerts, danseurs, et performeurs qui s’y installent pour la journée. Vous y trouverez aussi de petits marchés très sympa.

Nous avons vraiment adoré l’ambiance de cette rue le dimanche. On a eu l’impression de retrouver un peu de l’ambiance du carnaval. On attrape une boisson, on écoute de la samba, on profite du soleil. C’était top.

Outre les performeurs, vous trouverez sur cette avenue de nombreux magasins, centres commerciaux, cinémas, et restaurants.

Nous y avons passé une bonne partie de notre dimanche afin de profiter à fond de l’expérience.

Un tour au Parque Trianon

Sur l’avenue Paulista vous trouverez aussi le Parque Trianon. Il est situé juste en face du musée d’art de São Paulo. Ce parc est gratuit et franchement superbe. Nous y avons flâné avec une petite boisson tout en admirant ses grands palmiers : un bonheur.

Vila Madalena et son street art

Le quartier de Vila Madalena est le quartier bobo/hipster de São Paulo. Il est avant tout célèbre pour son street art et sa « Beco do Batman » (allée de Batman).

Il est très agréable de se balader dans ce quartier où il fait bon vivre. Vous y trouverez de nombreux petits restos et bars très sympas. Il y a également de nombreux shops en tout genre (néanmoins super chers).

Le midi, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner au Café Madeira. Il s’agit d’un self qui propose de nombreux plats locaux. Le concept est simple : vous vous servez, on pèse votre assiette, vous payez au poids. Ce concept de restaurant au kilo est très répandu au Brésil. La nourriture était variée et très bonne.

Café Madeira – Vila Madalena

Flâner au parc Ibirapuera

Il s’agit du 2ème plus grand parc de la ville de São Paulo. Il est littéralement immense. Dans ce parc, vous trouverez également le musée afro-brésil, ainsi qu’un planétarium. Si vous comptez les visiter, regardez bien les jours d’ouvertures.

Le parc est magnifique, et la balade est très agréable. Vous pourrez y louer des vélos ou des rosalies pour visiter le parc (si vous réussissez à les trouver…).

Manger un bout au street food market Urbanoïde

Tout est dans le titre. Un street food market comme on les aiment, avec pas mal de choix. En revanche, si vous voulez y aller, privilégiez un soir, ou bien le weekend. On a voulu y aller un midi en semaine et c’était plutôt un fail. Très peu de food trucks ouverts et pas un chat.

Notre petite frustration quant à São Paulo sera de ne pas avoir eu le temps de visiter le jardin botanique. Il est assez excentré mais avait l’air vraiment beau. Si vous l’avez visité, n’hésitez pas à laisser vos impressions.

J’espère que ces quelques idées vous seront utiles pour votre séjour à São Paulo. Si vous avez d’autres suggestions n’hésitez pas à les laisser en commentaires !

Visiter Ilha Grande : entre randonnées sportives et plages farniente

Après notre superbe semaine à Paraty, c’est à Ilha Grande que nous posons nos sacs à dos pour une nouvelle semaine.

Sommaire

Se rendre à Ilha Grande depuis Paraty

Après analyse, il aurait été plus facile pour nous de faire d’abord Ilha Grande et ensuite Paraty. On avait lu qu’il était simple de se rendre de Paraty à Ilha Grande, mais finalement pas tant que ça. Nous avons tout de même trouvé deux options pour ce faire.

La première est de passer par cette compagnie de speed-boat qui propose des transferts Paraty – Ilha Grande en 1h30 pou 60€ (par personne). La deuxième, plus économique, prendre un bus Colitur à la gare de Paraty en direction d’Angra dos Reis.

Nous avons choisi la deuxième option car beaucoup moins chère (moins de 4€ le ticket de bus). En revanche, il faut savoir que le trajet Paraty – Angra dois Reis prend environ 2 heures. Une fois sur Angra dos Reis, il faut prendre le ferry de la compagnie CCR Barcas à Cais de Lapa qui se rend à Abraão (principale ville d’Ilha Grande). Attention, le ferry part à 15h30 et il n’y en a pas d’autres. La traversée jusqu’àAbraão coûte 17R$/personne (soit environ 4€) et dure entre 1h10 et 1h30.

Si vous loupez le ferry : pas de panique ! Dans le port, de nombreux speed boat pourront vous emmener à Abraão pour environ 50 R$/personne (environ 12€). Attention cependant à ne pas y aller trop tard.

Dans le doute, en descendant du bus, continuez tout droit en longeant le front de mer jusqu’à l’office du tourisme d’Angra, ils sauront vous renseigner.

Enfin, sachez qu’Ilha Grande est également accessible en bateau en 2 heures depuis Rio, et qu’il existe d’autres ferrys qui partent de Mangaratiba et/ou de Conceição de JacareíPlus d’infos sur les horaires ici.

Infos pratiques sur Ilha Grande

Ilha Grande est la plus grande île de l’état de Rio de Janeiro. En même temps, avec un nom pareil, je suis sûre que vous l’auriez deviné ! Au début des années 1900 on y aménage un grand pénitencier qui fermera en 1994. Depuis, les habitants de l’île vivent principalement du tourisme.

Praia de Lopes Mendes

Sur Ilha Grande, il n’y a pas de routes. La plupart des bateaux arrivent par le port d’Abraão, ville principale d’Ilha Grande. Elle est constituée de seulement quelques rues pleines de restaurants, agences de voyages, et magasins de souvenirs.

Mais s’il n’y a pas de routes, comment se déplace-t-on ? Principalement en bateau ! Vous trouverez dans Abraão de nombreux « taxi boat » qui vous emmèneront sur les plus belles plages de l’île. Si vous êtes plutôt sportifs, la plupart des points d’intérêts et plages de l’île sont également accessibles via de nombreux chemin de randonnées.

Si vous êtes comme nous, et que vous aimez marcher ET profiter de la plage, vous pouvez également partir tôt le matin pour marcher, et faire le retour en bateau.

Point important, sur Ilha Grande, il n’y a pas de distributeurs de billets. Assurez-vous donc de prendre du cash avec vous. La plupart des restos/magasins prennent la carte bleue, mais pour payer les taxis boat cela se fait surtout en cash.

Concernant le Wi-Fi, vous en trouverez un peu partout dans Abraão.

Randonnées sur Ilha Grande

Il en existe 16 en tout, avec des difficultés variables et des distances plus où moins longues. Vous trouverez ci-dessous deux cartes qui nous ont bien aidés durant notre séjour.

Cette première carte vient du site Unepartdumonde.fr

Cette seconde carte vient du site Oiseauxvoyageurs.com

Je vous invite par ailleurs à lire leurs articles pour plus d’infos sur Ilha Grande.

Si je vous mets ces deux cartes c’est car elles sont complémentaires. Elles n’ont pas forcément le même niveau de détails donc je trouve pratique de pouvoir avoir les deux sous les yeux (dans le doute).

Parlons maintenant des randonnées que l’on a testées !

La petite boucle d’une heure de la randonnée T1

C’est plus une balade qu’une randonnée, il n’y a pas vraiment de difficultés. Ce qui est sympa en revanche, c’est qu’il y a une plage « Praia Preta » qui est assez grande et facile d’accès depuis Abraão. Ce n’est pas la plus belle plage de l’île mais c’est pratique si vous avez envie de passer une journée « tranquille ». La T1 vous permet également de voir les ruines de l’ancien aqueduc et d’accéder à une petite piscine naturelle très sympa. Pour en profiter au maximum, je vous conseille d’y aller tôt.

La randonnée T2 – 3/4h à travers la « jungle »

Pour accéder à la randonnée T2 il suffit de continuer tout droit après avoir passé l’aqueduc sur la T1. D’ici là, vous vous enfoncerez un peu plus dans la « jungle » et pourrez apprécier la nature et les petits cris des animaux. La randonnée grimpe bien au début et pendant un petit moment. C’est une vraie randonnée, donc il faut y aller avec de vraies chaussures de randos (et pas en tongues comme on a pu en voir certains bien en galère).

La T2 va jusqu’à « Saco de Céu » – mais sachez qu’en chemin vous pourrez à plusieurs reprises bifurquer sur de très jolies plages. Vous pourrez également faire un petit détour par la « cachoeira de feticeira », une très jolie cascade avec une piscine naturelle.

De notre côté, après avoir bien marché pendant 3h (plus un arrêt d’une heure à la cascade) nous sommes tombés sur la Praia de Camiranga et là : quelle surprise ! La randonnée « s’arrête » brusquement sur un super bar de plage… Difficile de résister. Pour être honnête on commençait à être vraiment fatigués, pas tant par la difficulté de la rando mais par la chaleur (et les moustiques). C’est donc naturellement que nous avons décidé d’y rester pour profiter de ce joli bar et de cette plage déserte.

C’est une plage plus reculée, donc un peu moins « touristique » sur laquelle on a pu vraiment se relaxer et être tranquilles (toujours avec une petite bière et de délicieux pastels).

Nous sommes ensuite rentrés en taxi boat aux alentours de 17h.

La randonnée T10 et ses jolies plages

Concernant la T10 nous avons été agréablement surpris. Cette randonnée passe par 5 plages différentes et vous permet de choisir assez facilement sur laquelle vous souhaitez poser votre serviette. La première et la deuxième plage sont très facilement accessibles. Une fois passé ces deux plages, ça grimpe un peu plus mais rien d’insurmontable.

Une fois encore (et surtout s’il a plu la veille) je vous recommande une bonne paire de baskets plutôt qu’une paire de tongues.

Nous avons beaucoup aimé la Praia da Crena, elle n’est pas très grande mais vraiment jolie, avec une petite vue sur le « pico de Papagaio ».

Nous avons poussé la randonnée jusqu’à Praia do Abraãozinho, qui ressemble un peu à Praia da Crena mais en beaucoup plus grande. Une plage agréable lorsqu’il n’y a pas trop de monde.

Enfin, la plage qui nous avons préférée est la Praia do Sobrado. Elle n’est pas inscrite sur le panneau au début de la rando. Elle est indiquée par un panneau sur la gauche, juste avant Praia do Abraãozinho.

Et là, le bonheur.

Une toute petite plage, pratiquement déserte car très peu connue, mais surtout très agréable et très jolie. Nous y sommes retournés une deuxième fois tellement on s’y sentait bien. Si vous y allez, n’oubliez pas vos boissons et vos sandwichs car il n’y a pas de bars sur cette plage. Si jamais, Praia do Abraãozinho ne se trouve qu’à 300m donc il est toujours possible d’aller y manger.

Infos globales sur les randonnées d’Ilha Grande

  • Les randonnées sont très bien balisées. Il est donc inutile de prendre un guide.
  • Il fait très chaud sur Ilha Grande et certaines randos grimpent pas mal. N’oubliez pas de prendre de l’eau (beaucoup d’eau) et de quoi manger un bout.
  • Avec la chaleur viennent souvent les orages : regardez bien la météo avant de partirles pluies peuvent être torrentielles et ça serait dommage de se prendre un rideau de pluie en pleine rando.
  • Prenez de bonnes chaussures : il y a beaucoup de passages boueux !
  • Essayez de partir tôt, la nuit tombe vite et dans la « jungle » en pleine nuit, c’est pas tellement fun !
  • Si vous comptez faire un aller à pied et un retour bateau, renseignez-vous bien avantCertaines plages accessibles par les sentiers de randonnées ne sont pas « desservies » par les taxis boat.

Prendre le taxi boat

Rien de plus facile, il vous suffit de vous rendre sur le front de mer d’Abraão vers 9/10h du matin et vous en croiserez des dizaines. Attention cependant ! Si vous voulez faire un simple aller-retour (ou juste un des deux) dirigez-vous bien vers les personnes avec un t-shirt « taxi boat ». Ça peut paraître idiot mais de nombreuses agences se mêlent aux taxis boat pour vous proposer des tours qui vous coûteront beaucoup plus chers.

Vous pouvez également réserver les aller-retours à l’avance dans certaines agences. Par exemple, pour aller à Praia de Lopes Mendes, l’aller retour coûte 30R$/personne (aller simple/retour simple = 15R$/personne) si vous réservez. Si vous allez voir directement les taxis le matin même, l’aller-retour passe à 40R$/personne.

Praia de Lopes Mendes

On en parle partout comme l’une des plus belles plages du Brésil. Une fois sur place, on comprend vite pourquoi. La plage est grande, magnifique, sauvage. Pas de bars, pas de restaurants. Juste la plage, le sable fin, l’eau turquoise, et le relief verdoyant de l’île pour venir encadrer la plage.

Pour les plus courageux, vous pouvez vous y rendre en empruntant la randonnée T10, puis la T11(environ 3/4h). Si comme nous, vous êtes fatigués de la rando de la veille, vous pouvez également vous y rendre en taxi boat, comme expliqué juste au dessus.

Bon à savoir : le taxi boat vous dépose à Praia de Pouso et pas directement à Praia de Lopes Mendes.

Praia de Pouso est également une très jolie plage avec un super resto/bar flottant (oui oui!). Pour vous rendre à Praia de Lopes Mendes depuis Praia de Pouso il faut emprunter un sentier bien indiqué qui vous prendra environ 15 min.

Sur le chemin entre les deux plages, n’hésitez pas à lever la tête, vous pourrez sans doute apercevoir des petits singes !

Où manger à Abraão ?

Voici quelques-unes des adresses que l’on a bien appréciées sur l’île.

Cafe do Mar

Ce restaurant est un peu excentré par rapport aux autres restaurants d’Abraão qui sont beaucoup les uns sur les autres. On a apprécié le calme et la beauté du cadre. Nous y sommes allés un lundi soir et il y avait une soirée barbecue avec de délicieuses brochettes et/ou poissons grillés.

Ateliê Cafetaria

Galette de tapioca

Nous y sommes allés deux fois car ils ont vraiment un choix sympa et varié de sandwichs, omelettes, galettes de tapiocas et/ou plats végétariens. De plus, ils ne sont vraiment pas chers comparés aux autres restos de l’île.

Pães e Cia

Surtout pour les pizzas cuites au feu de bois ! Elles sont très bonnes, et une pizza pour deux suffit. Il est possible par ailleurs de prendre une pizza mixte et d’avoir une moitié de chaque (si vous ne tombez pas d’accord).

Pé na Areia

Alors nous n’y avons pas mangé, mais je le mets car j’y ai goûté mon premier jus de capuaçu (fruit amazonien) et que c’était juste un délice ! On dirait un mix entre du melon et de la pastèque, avec une petite pointe d’acérola.

Ilha Grande, les tops et les flops

Les tops

On a aimé pouvoir parcourir l’île aussi bien à pied qu’en bateau. C’était vraiment agréable d’aller explorer les différents sentiers de randonnées. On ne sait jamais sur quelle jolie surprise on va tomber ! Finalement avec le recul, les plages sont toutes plus belles les unes que les autres. Difficile donc de vous conseillez une plage plus qu’une autre. De notre côté on cherchait plus la tranquillité, donc on a forcément préféré les petites plages. Cela ne veut pas dire pour autant que les grandes plages ne valent pas le coup !

On a trouvé qu’Ilha Grande était le parfait compromis pour qui cherche à se dépenser et à explorer l’île, aussi bien que pour qui cherche à se détendre au bord de l’eau et profiter des plages.

Les gens sont sympathiques et la ville est agréable à la nuit tombée, une fois l’agitation de la journée passée. Il y a plein de petits restos/bars qui donnent envie.

Enfin, nous avons vraiment eu un super temps, ce qui aide forcément à profiter de longues journées de marche, de plage, et de détente autour d’un verre au coucher du soleil.

Les flops

Le mot est un peu fort, mais globalement, ce sont les choses que nous avons moins appréciées sur place.

Sur une semaine, il y a eu deux/trois jours où un énorme bateau de croisière déchargeait ses passagers sur l’île. Honnêtement, c’était plutôt désagréable. Abraão est minuscule et avec ces tonnes de personnes qui débarquent on perd tout le charme de l’île. Heureusement, le calme revenait à la nuit tombée. Ces jours-là nous avons donc fui les plages touristiques et nous nous sommes « réfugiés » sur de petites plages moins connues. Mon conseil serait donc d’organiser vos journées randonnées sur les jours où vous voyez ces énormes bateaux. Globalement les passagers n’ont qu’une journée sur place et vont donc « prendre d’assaut » les tours en bateau. Vous serez plus tranquille pour marcher sur les sentiers.

Autre flop : les fameux tours organisés. Nous avions pré-réservé un « caïpirinha tour » auprès d’une agence. Nous devions faire le Lagoa Azul + 2 plages pour 80 R$/personne (environ 19€). Le prix inclus également des boissons à volonté. En général on réserve la veille pour le lendemain et on paie sur le bateau. La sortie commence à 11h30 et termine à 17h30.

Sauf que…

Arrivé le jour J, lorsque l’on fait la queue pour monter sur le bateau : un monde fou. Mais fou. Les gens sont debout sur le bateau car il n’y a plus de places pour s’asseoir. Alors je veux bien qu’on fasse 3 stops et qu’on ne soit pas non-stop debout sur le bateau mais ça donnait limite l’impression d’être dans le métro. Nous avons donc discrètement fait demi-tour et laissé tomber le tour, et par la même occasion, le Lagoa Azul.

De plus, il faut savoir que les tickets que vous vendent les « différentes » agences d’Abraão pour ce type de tours sont en fait tous les mêmes. On vous vend simplement la place sur le bateau, mais que vous preniez chez l’un où chez l’autre, ce sera le même tour, dans le même bateau. Normal donc, qu’ils soient aussi blindés de monde.

Enfin, si comme nous, vous avez pris un logement sans cuisine, manger dehors tous les jours peut vite revenir cher.

Conclusion

Cela ne nous a pas empêchés d’adorer notre semaine sur Ilha Grande. Nous avons pu en profiter comme nous le voulions, et n’avons eu quasiment que de belles surprises. L’île est superbe, et offre plein de belles choses à explorer : cascades, plages paradisiaques, randos sportives, snorkeling… il y en a pour tous les goûts !

Paraty : une semaine pour découvrir cette perle du Brésil

Après notre incroyable semaine à Rio, nous sommes partis en direction de la deuxième étape de notre road trip d’un mois au Brésil : Paraty.

Sommaire

Se rendre à Paraty

Pour s’y rendre, c’est plutôt simple, la compagnie de bus Costa Verde propose des départs quasiment toutes les heures. Depuis Rio, il faut vous rendre à la Rodoviária Novo Rio. Pour les billets, vous avez le choix en réservant directement sur le site web, ou en le prenant au guichet. Comme toujours, le nombre de sièges étant limité, je vous conseille de les réserver à l’avance..

#Tips : Pour info, j’avais lu des choses horribles en ligne sur la compagnie de bus. Une fois dedans, je n’ai rien trouvé à redire, le bus était propre, les sièges confortables. En revanche, sachez que vous ne partirez sûrement pas pile à l’heure indiquée (heureusement pour nous car on aurait clairement loupé notre bus…) et que vous n’arriverez sans doute pas non plus exactement à l’heure prévue (travaux sur la route, etc.) mais en dehors de ça, nickel.

Après un trajet plutôt agréable de 4h30, nous voilà arrivés à Paraty dans laquelle nous nous posons une semaine.

Voici donc quelques conseils pour passer une super semaine à Paraty.

Visiter le centre historique

Paraty est une ancienne ville coloniale à l’architecture typique avec un très joli centre historique. Ce dernier est très facile à trouver puisqu’il se trouve tout au bout de l’axe principal de la ville.

Vous pourrez y déambuler en admirant les différentes façades de ses jolies ruelles. En revanche, n’oubliez pas de regarder où vous mettez les pieds car les pierres au sol sont très très grosses.

Si vous avez envie d’une glace, je vous conseille un petit stop à la Gelateria Miracolo qui se trouve en plein cœur du centre (et si comme moi vous aimez la glace à la pistache foncez, elle est EXCELLENTE).

Visite du port

Il n’est pas très grand mais il est plutôt mignon ! En plus, lorsqu’il y a un peu de soleil, tous ces bateaux colorés les uns à côté des autres c’est juste trop beau.

Ici vous pourrez négocier le prix de diverses sorties bateaux pour aller explorer la baie de Paraty.

Profiter des plages de Paraty

Praia Do Pontal

Il y a deux plages à Paraty même. La première est très facilement accessible puisqu’elle se trouve juste après le port. Pour vous y rendre, traversez le centre historique et bifurquez sur la gauche jusqu’à passer le pont qui se trouve sur le port. Ensuite, rendez-vous tout au bout pour rejoindre Praia Do Pontal. La plage n’est pas très grande mais elle est vraiment jolie. Il est possible d’y louer des kayaks si vous souhaitez faire une petite sortie. Sachez également qu’il y a de nombreux bars de plages installés à Praia do Pontal. De ce fait, vous pourrez facilement y boire un verre mais il sera difficile de trouver une place où poser votre serviette.

Praia do Jabaquara

La deuxième plage de Paraty s’appelle Praia do Jabaquara. Elle est un peu plus loin que Praia do Pontal, des bus s’y rendent depuis la gare de Paraty. De notre côté nous y sommes allés à vélo. La plage est plus grande, plus facile donc de se trouver un petit spot entre les différents bars de plage pour y poser sa serviette. En revanche, même s’il y a plus d’espace, je l’ai trouvée un peu moins jolie que celle de Praia do Pontal. Quoi qu’il en soit, vous pourrez également facilement y louer des kayaks et y prévoir d’autres activités.

Si vous comptez vous y rendre, sachez qu’au « Quiosque Casa Nossa » les jus de fruits naturels sont un vrai DÉLICE ! Nous avons goûté fruit de la passion et mangue et les deux étaient excellents.

Une journée à Trindade pour profiter de ses plages et de ses fameuses piscines naturelles

Paraty est située dans une superbe baie qu’il serait dommage de ne pas aller explorer. Pour ce faire, il vous faut absolument passer une journée au village de Trindade et profiter de ses superbes plages.

Tout d’abord, sachez qu’il est très simple de vous rendre à Trindade par vos propres moyens. Rendez-vous à la gare de Paraty où vous prendrez un bus Colitur en direction de Trindade, jusqu’à son terminus. Pour trouver le bus, il vous suffit de lever la tête et de repérer le panneau « Trindade ». Sachez que le trajet coûte 5R$/personne et dure environ 40min. Concernant les horaires, tout est expliqué ici, semaine/weekend et même bus de retours. Attention, le trajet secoue un peu – ce qui amuse les locaux – mais qui peut surprendre.

Une fois sur place, vous pourrez flâner dans la rue principale de Trindade, animée par ses petits restos et ses jolis shops.

Les piscines naturelles de Trindade

Venons-en au fait ! Les fameuses piscines naturelles de Trindade ! Je dois dire que nous sommes venus presque exprès pour ça ! En descendant du bus, il faut continuer à marcher tout droit jusqu’à un panneau qui indique les piscines sur la droite. Pour accéder aux piscines naturelles, deux options:

Première option, y aller à pied. Pour ce faire, il suffit de continuer tout droit sur un peu moins de 2km. Sachez néanmoins que pour y aller, vous aurez un premier passage dans la forêt qui va grimper un peu.

Quelques rambardes de bois sont posées pour aider à franchir certains passages mais pour une personne âgée ou avec un bébé cela me semble difficile. Le passage est assez étroit et ne permet qu’à une personne à la fois de pouvoir passer (ça bouchonne). Enfin, le sol peut être boueux quand il a plu la veille (attention aux glissades). Après ce premier passage dans la forêt, on atteint la superbe plage de Cachadaço, mais on est pas encore arrivé (et non!). Il faudra longer la plage de Cachadaço sur toute sa longueur, et reprendre un autre passage escarpé par la forêt. Avec tout ça, je dirais que les 2km de traversée vers les piscines prennent bien une quarantaine de minutes à pied.

#Tips: Si l’aller à pied vous à fatigués (comme nous) il est possible de faire le retour en barque pour 15R$/personne.

Deuxième option, la traversée en barque. Il vous suffit d’aller tout droit et de vous rendre sur la toute première plage que vous voyez en arrivant. Ici, vous pourrez emprunter une barque qui vous emmènera directement aux piscines naturelles en 5 minutes. Il faut compter 30R$/personne aller-retour.

Quelle que soit l’option choisie, le lieu est vraiment top ! Nous y sommes allés un dimanche et honnêtement on aurait préféré un jour de semaine car on a trouvé qu’il y avait beaucoup de monde.

Praia do Cachadaço

C’est pour moi la plus belle plage de Trindade, la vue est magnifique, la plage est sauvage. Si besoin, il y a deux/trois petits restos en retrait pour pouvoir manger un bout ou boire un coup.

Praia do Meio

Elle est facilement accessible, vraiment grande et plutôt jolie, en revanche elle est blindée de bars de plage. Il n’y a quasiment pas un seul espace où poser tranquillement sa serviette avec toutes les tables de bar.

Praia do Fora, Praia do Cepilho, Praia dos Ranchos

Nous n’avons pas eu le temps d’aller les voir, mais ce sont d’autres plages que vous trouverez à Trindade. Il paraît que Praia do Cepilho vaut vraiment le coup.

Cachoeira do Tobogã : mon coup de cœur absolu !

Si je ne devais vous conseiller qu’une seule visite à Paraty, ce serait sans aucun doute celle-ci. Il s’agit d’une superbe cascade qui forme un toboggan naturel depuis lequel on peut glisser dans une piscine… naturelle !

Pour vous y rendre c’est très simple, rendez-vous à la gare de Paraty pour prendre un bus Colitur en direction de Penha (ou le bus numéro 205). Je vous remets le site avec les horaires de bus ici. Le trajet prend une vingtaine de minutes et coûte 5R$/personne. Afin de ne pas rater l’arrêt, je vous conseille de préciser au chauffeur quand vous entrez dans le bus que vous allez à « Cachoiera do Tobogã » et il marquera l’arrêt pour vous. Sinon, essayez de guetter une petite église blanche qui se trouve en hauteur (sur votre droite à l’aller).

#Tips: Je vous conseille d’y aller un jour de semaine, et si possible assez tôt. Nous y sommes allés un lundi et nous avons pris le bus qui partait de Paraty à 8h30. Nous étions les premiers sur place et nous avons eu le lieu rien que pour nous pendant 1h30 ! Un vrai bonheur.

Une fois descendu du bus, vous verrez un panneau qui vous indique de continuer à monter sur la droite. Ensuite, il vous suffit de suivre le panneau qui indique le « Bar de Tarzan » pour arriver jusqu’au spot.

En arrivant de ce côté, vous tomberez directement sur le pont suspendu qui vous emmène directement au « Bar de Tarzan » (où on a encore une fois dégusté d’excellents jus naturels – niveau bières, je vous conseille de tester la « Original » ou la « Bohemia » mes deux préférées jusqu’à maintenant au Brésil).

Si vous descendez sur la gauche vous arriverez jusqu’au toboggan, et, tout en bas, à la piscine naturelle.

Je vous conseille vivement de descendre tout en bas et d’aller d’abord vous baigner dans la piscine naturelle avant de commencer à glisser. Pourquoi ? Car du côté gauche de la piscine naturelle il n’y a pas beaucoup de fond, et beaucoup de GROS cailloux, ce serait donc dommage de glisser de si haut pour atterrir… dans les rochers. Repérez donc bien la totalité du lieu avant de démarrer vos glissades !

Ensuite ce n’est QUE DU KIFF ! J’ai passé la matinée à glisser, monter, descendre, comme une gamine, c’était GÉ-NIAL.

Aller manger un bout chez Manuê !

Parce qu’on a trop trop kiffé, et qu’on y est retourné deux fois. Leurs dobrados (sorte de petits wraps) sont excellents et leurs jus naturels un délice !

Vous pourrez également y goûter l’une des spécialités locales : l’açai.

Puis la déco est vraiment trop mignonne.

Faire un tour de bateau pour visiter la baie de Paraty

Nous avons longtemps hésité (bêtement) à faire cette fameuse sortie bateau. Finalement nous nous sommes décidés au dernier moment ! De ce fait, nous n’avons pas été sur le port négocier le prix de l’excursion et nous avons réservé directement par internet. Je vous mets ici le lien de l’excursion pour les indécis comme nous ou la #teamdernièreminute.

La sortie dure 5h, pour environ 25€ par personne (hors repas/hors boissons). Plutôt raisonnable par rapport au confort du bateau et à la durée de la sortie. Nous avons franchement adoré ! Le tour que nous avons booké est le « classique ». Il fait 4 stops d’environ 40 minutes chacun à Praia Vermelha, Ilha Comprida, Lagoa Azul pour terminer à Praia de Lula.

Nous avons passé un super moment sur le bateau ! Nous sommes arrivés 30 minutes avant le départ afin de pouvoir confortablement choisir nos sièges (des transats sur le pont) et profiter au mieux de la vue et du soleil. Pour info également, le départ se fait à 11h et le retour à 16h.

#Tips: Le départ à 11h se fait globalement pour tous les bateaux. Si vous n’avez pas de réservations vous pouvez venir directement sur le port avant 11h et choisir le bateau qui vous inspire le plus pour la sortie.

Nous avons également mangé sur le bateau mais sachez que ce n’est pas une obligation. C’était bon mais sans plus honnêtement. En revanche j’y ai bu le meilleur jus de Maracujà (fruit de la passion) de tout mon séjour au Brésil (du moins jusque-là) alors je vous le conseille vivement.

N’hésitez pas à ramener vos masques et tubas (et sachez qu’ils en louent sur le bateau si besoin). Lors du second stop vous pourrez voir plein de jolis petits poissons !

En résumé, une super journée pour clore notre séjour à Paraty et faire le plein de belles choses avant de reprendre nos sacs à dos !

6 règles de sécurité pour visiter Rio de Janeiro

Avant d’arriver à Rio de Janeiro nous avions entendu toutes sortes d’histoires concernant la sécurité sur place, si bien qu’on ne savait plus vraiment à quoi s’attendre.

Par chance, le chauffeur Uber qui nous a récupérés à l’aéroport et qui était adorable, nous a donné des consignes de sécurité à respecter pour passer un bon séjour. Je me suis donc dit que ça pouvait être intéressant de vous les partager pour vos futurs voyages.

1. Demander des renseignements

Si vous avez besoin de demander votre chemin ou quelconques renseignements, toujours demander à des personnes en uniformes.

2. Prendre un Taxi/Uber

Lorsque vous prenez un taxi, toujours le prendre dans des zones où il y a du monde. Les zones isolées sont à éviter.

3. Consommation de boissons

Toujours prendre vos boissons, surtout alcoolisées chez des revendeurs/bars/pubs agréés afin d’éviter les mauvaises surprises.

4. Matériel en tout genre

Celui-ci va de soi, mais de manière générale, il faut éviter de se balader avec des objets trop « voyants », type bijoux, montres, appareils électroniques… Pour vous donner une idée un appareil photo reflex représente là-bas plus ou moins 1 an de salaire. Cela ne vous empêche pas de les emmener dans les lieux vraiment touristiques, comme le Pain de Sucre ou le Corcovado.

5. Sortir la nuit

Aller écouter des concerts live de Samba et danser tout en sirotant une bonne caïpirinha à la nuit tombée est un must-do à Rio. Seulement pour rentrer en toute sécurité, préférez un Uber (ils ne sont vraiment vraiment pas chers) ou un taxi.

6. Concernant les sacs

Je rajoute ce point là à la liste évoquée plus haut par notre ami brésilien. Je n’avais jamais vu autant de gens se balader sans sacs, ou avec de très petits sacs uniquement. J’imagine que les gros sacs donc, doivent plus attirer l’œil. De notre côté nous avions ce type de sac, assez grand pour contenir un téléphone, nos papiers, notre argent ainsi qu’un DJI Osmo Pocket. L’avantage de ce type de sacs est qu’ils sont quasiment invisibles sous le t-shirt.

Pour conclure

Chaque expérience est différente. J’avais lu beaucoup d’articles avant de partir, qui regroupaient autant d’histoires d’agressions et de vols que de retours positifs de voyageurs qui n’ont eu aucun problème, même en ayant constamment leur reflex autour du cou. Je vous partage donc ces règles uniquement pour information, étant donné qu’elles nous viennent d’un local. C’était notre première fois à Rio et nous n’avons pas eu le moindre souci. Ces règles ne nous ont empêchées ni de sortir, ni d’en profiter, ni d’apprécier la vie sur place.

J’espère donc que cet article vous sera utile et je vous souhaite un voyage aussi agréable que le nôtre à Rio.

Tout ce qu’il faut savoir pour assister au Carnaval de Rio

Depuis des années je regardais les images du carnaval de Rio avec envie, sans penser que j’aurais un jour la chance d’y assister. Du coup, lorsque nous avons pris la décision de partir pour un voyage de 9 mois en Amérique du Sud, j’ai tout de suite pensé à regarder les dates du Carnaval 2019 et lorsque j’ai vu que celles-ci coïncidaient avec les nôtres, nous avons pris la décision de foncer ! Voici donc un petit récap’ si vous aussi vous souhaitez assister au Carnaval.

Sommaire

Première étape : Réserver les billets

Pour obtenir des tarifs avantageux il faudra faire vite et vous y prendre bien à l’avance, l’option la moins chère étant de réserver directement en passant par le revendeur officiel, la Liga SPdisponible ici. Vous trouverez en bas de page les différents tarifs pour assister au Carnaval. Vous verrez que les premiers prix ne sont pas astronomiques puisque en gradin vous pourrez obtenir certaines places pour 10R$ (soit environ 2,3€). En revanche, plus vous souhaiterez être mieux placés, plus les prix augmenteront (jusque-là, plutôt logique).

Il existe également d’autres revendeurs de billets, comme par exemple bookers qui pratiquent des tarifs moins avantageux mais qui peuvent être utiles.

Pour info, l’année prochaine, sachez que le Carnaval de Rio aura lieu du 21 au 29 février 2020. Plus d’infos ici.

#Tips : attention, globalement pour le retrait des billets, une pièce d’identité et la carte ayant servie au paiement vous seront demandés. Selon le revendeur que vous choisirez vérifiez bien les instructions pour récupérer vos billets car ce ne sera pas forcément au Sambadrome même.

Deuxième étape : Quelles places choisir ?

Choix de la représentation

Le carnaval de Rio se déroule sur plusieurs soirs. Les deux premiers soirs, sont dédiés au « groupes d’accès ». Les meilleurs groupes de ces catégories gagnent leurs places pour concourir dans les groupes spéciaux pour l’année suivante.

Les deux soirs qui suivent sont dédiés aux groupes spéciaux, qui concourent pour le titre de champion.

Le dernier soir est le soir de la parade des champions où défilent les 6 meilleures écoles de Samba désignées par les juges lors des groupes spéciaux. C’est à cette parade que nous avons assistés, les places sont un peu moins chères ce jour-là, la compétition étant terminée, mais le spectacle n’en est pas moins époustouflant.

Choix du secteur

Comme expliqué plus haut, la question du secteur/des places à choisir sera sans doute définie par rapport à votre budget. Néanmoins, sachez que les secteurs qui sont généralement les plus prisés se situent des secteurs 4 à 9.

Le secteur 8 est généralement considéré comme le meilleur, car c’est le secteur où sont installés les juges du carnaval.

Si vous voulez une place attitrée, choisissez plutôt le secteur 9. Ce dernier est considéré comme plus touristique mais il vous garantira la place souhaitée.

De notre côté nous étions installés dans le secteur 7 et c’était top, c’est un des secteurs centraux et nous avons pu pleinement profiter du spectacle !

#Tips: Si vous voulez plus d’infos sur chacun des secteurs, voici un lien vers un article plus complet pour vous aider dans votre choix.

Conseils pratiques pour le jour J

Boire/Manger

Sachez que vous pouvez ramener avec vous deux bouteilles en plastique de 500ml, plus deux encas par personnes. Si vous préférez consommer sur place c’est évidemment possible, il y a toutes sortes de snacks, et de boissons, cocktails, et compagnie !

Horaires

Arrivée

N’ayant pas de places attitrées, on nous avait conseillé de venir 1h15 à l’avance. Le show commençait à 21h15 et déjà à 20h les gradins étaient pas mal remplis. Malgré cela, nous n’avons pas eu de mal à trouver de bonnes places. Pensez-donc à venir bien en avance pour vous asseoir où vous voulez.

#Tips: Si vous êtes dans les gradins, sachez qu’ils sont en pierre donc n’hésitez pas à ramener un petit coussin pour un peu plus de confort ! Au besoin ils en vendent aussi sur place.

Durée

Pour cette rubrique, je parlerais seulement de notre expérience, pour la parade des champions, le show a démarré à 21h30 et a terminé autour de 4h du matin alors soyez-prêts !

Sortie

Pour info, une gentille brésilienne qui était assise à côté de nous dans les tribunes et qui parlait français nous a conseillé de ne pas traîner à la sortie du Sambadrome. Nous avons donc filé directement vers les taxis en sortant, d’autant plus que j’avais pas mal de matériel photo/vidéo.

Matériel

On entend beaucoup d’histoires de vols sur Rio, donc on peut vite hésiter à prendre ou pas son matériel. Sachez qu’au Sambadrome vous pouvez emmener vos appareils sans problème. J’avais sur moi mon appareil photo reflex ainsi qu’un DJI Osmo pocket et aucun souci. Le bâtiment est très bien encadré par la sécurité donc tant que vous êtes dedans ça ne craint rien. Cependant, faites attention en sortant.

Vêtements

Faites-vous plaisir ! Dans les gradins, tout le monde est déguisé, pailleté, maquillé… N’hésitez pas à revêtir votre plus bel outfit de carnaval pour vous glisser un peu plus dans l’ambiance !

Dernière étape : ouvrez-grand vos yeux et profitez à fond !

En entrant dans le Sambadrome nous savions que l’expérience serait unique, mais nous ne savions pas à quel point. Absolument tout est magnifique ! Les danseurs et les danseuses, leurs costumes, les chars ainsi que leurs décors, et la danse bien sûr. C’était franchement une expérience exceptionnelle que je recommande à tout le monde. J’ai été impressionnée de A à Z, je suis souvent restée bouche-bée en voyant défiler les chars, tous plus incroyables les uns que les autres. J’ai vraiment été touchée par la beauté de la représentation. Le fait d’avoir été dans les gradins avec les brésiliens m’a également permis de voir à quel point cet événement tient une place importante. J’espère que j’aurais un jour la chance de pouvoir y retourner !

Rio de Janeiro : visiter les incontournables en une semaine

Rio de Janeiro a été la première étape de notre grand road trip en Amérique du Sud. Nous sommes partis en pleine période de carnaval car nous étions vraiment curieux de le vivre au moins une fois, et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus !

Sommaire

Le Pain de Sucre

Arrivés à Rio nous avions un Airbnb avec une superbe vue sur le célèbre Pain de Sucre. C’est donc naturellement que nous avons décidé que ce serait notre première visite !

#Tips: Tout d’abord sachez que si vous prenez vos billets en ligne ou aux guichets électroniques à l’arrivée la visite vous coûtera un peu moins chère, en revanche, si vous payez en cash au guichet, vous paierez un peu plus cher, mais vous éviterez une bonne partie de la queue.

Ceci étant dit, pour arriver au sommet du pain de sucre il faut prendre deux téléphériques, le premier vous emmène à un intermédiaire où vous pourrez d’ores et déjà admirer la vue, mais aussi boire un verre et manger un bout. Le second vous emmène jusqu’au sommet du Pain de Sucre, assurez-vous d’y aller une journée où le ciel est dégagé parce que franchement, la vue est juste MA-GNI-FIQUE.

Le Christ Rédempteur

LA figure emblématique de Rio de Janeiro ! Le Christ Rédempteur est l’une des 7 « nouvelles » merveilles du monde, et on comprend assez vite pourquoi. Une fois arrivé au sommet du Corcovado la vue est imprenable, on est plus haut que sur le Pain de Sucre (même conseil sur la météo attention aux nuages). Du haut de ses 38 mètres la statue est vraiment impressionnante, et vous aurez une vue panoramique sur Rio de Janeiro !

Pour y monter deux options, soit par le train « Trem do Corcovado » – soit par la route en prenant un bus. Nous avons choisi de prendre le train pour rendre la balade plus « pittoresque » et c’était très sympa.

#Tips : si vous choisissez également de prendre le train pour y monter je vous conseille vivement de réserver un ou deux jours avant sur internet. Cela vous Garanti de monter dans le train à l’heure choisie et vous assure par la même occasion de ne pas vous retrouver dans la file « waiting list » pour les gens qui prennent directement sur place et qui sont « casés » dans les trains où il reste de la place au fur et à mesure. Il existe une application « Trem do Corcovado » que vous pouvez télécharger en français pour réserver vos places. Vous devrez juste arriver 30min avant le départ et montrer la confirmation reçue par mail.

Si vous choisissez de monter via un bus vous paierez moins cher, par ailleurs les transporteurs vous attendent au niveau de la gare.

Les célèbres Escaliers Selarón

Vous savez ce sont les fameux escaliers totalement recouverts de plus de 2000 carreaux de faïence en provenance du monde entier réalisés par Jorge Selarón. Ou si vous préférez, ce sont les escaliers où Snoop Dogg et Pharrell Williams ont tournés le clip de « Beautiful » ! L’endroit est superbe, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et le charme de ces couleurs chaudes, le seul bémol c’est le monde… Si vous voulez y aller tranquillement venez tôt ! Lorsque nous y étions il devait y avoir 30 min de queue rien que pour prendre une photo à l’entrée des marches. Autant vous dire que l’on a préféré monter et prendre des photos un peu plus haut pour éviter la foule agglutinée à l’entrée.

Les quartiers de Santa Teresa et de Lapa

Si vous allez voir les escaliers, je vous conseille également de faire un tour dans les quartiers de Lapa et de Santa Teresa.

Le quartier de Santa Teresa se trouve en haut des escaliers, c’est un quartier plein de street art où les rues sont très jolies et très colorées. Il y a également de nombreux petits bars, dont le célèbre Bar do Mineiro. Il y a un tram jaune, le « bondinho » qui passe dans tout le quartier de Santa Teresa. Comme le quartier est en hauteur il paraît que le tour est vraiment sympa. Nous n’avons malheureusement pas pu le faire car les horaires étaient complètement chamboulés par le Carnaval mais si cela vous intéresse regardez bien les horaires ici. Enfin, si vous visitez Santa Teresa vous pouvez en profiter pour aller voir le Parque de Ruinas, et pour aller déguster un plat amazonien au restaurant Espirito Santa tout en écoutant de la bonne musique brésilienne.

Dans le quartier de Lapa, qui se trouve cette fois en bas des escaliers, vous trouverez l’emblématique « Carioca Aqueduct » aussi appelé « les Arches de Lapa« . En passant les arches, vous tomberez sur la « Rua de Lavadrio » une rue très animée avec plein de bars (et de super bons cocktails). Le samedi il y a un marché qui s’installent tout le long de la rue avec plein de jolies choses. C’est aussi un bon endroit pour sortir le soir, en remontant la rua de Lavadrio vous tomberez sur le « Rio Scenarium » qui est un immense espace super bien décoré qui propose de nombreux concerts live. Attention cependant les prix sont plus chers qu’ailleurs (on paie également le décor hein…) mais cela vaut le coup d’œil ! Sinon il y a plein de bars très bien dans cette rue pour aller boire un verre et écouter de la musique.

Flâner le long du boulevard Olympico

Pour admirer le street art de Rio et ses fresques impressionnantes n’hésitez pas à aller y faire un petit tour ! Si vous voulez continuer un peu plus loin, vers le port il y a le « Musée de Demain » dont l’architecture est assez impressionnante.

Se balader dans le jardin botanique de Rio

Selon moi, un must-do ! L’entrée du jardin botanique ne vous coûtera que 15R$ (soit un peu moins de 4€) et vous pourrez littéralement y passer des heures ! Il est immense, il est magnifique, il abrite des tas de variétés de fleurs, d’arbres, de cactus, et autres. Un vrai bonheur de se retirer un peu de la ville et de se retrouver dans cet endroit aussi reposant qu’impressionnant.

Faire un tour au Parque de Lage

Profitez-en, c’est joli et c’est gratuit ! En plus ce n’est pas très loin des jardins botaniques si vous voulez faire d’une pierre deux coups ! Le Parque Lage se trouve au pied du Corcovado, c’est un parc public qui abrite un superbe bâtiment dans lequel vous pourrez boire un verre dans un cadre exceptionnel.

Bronzer à la plage d’Ipanema

Parce qu’il fait chaud à Rio hein… Et surtout, la vue depuis la plage d’Ipanema est vraiment belle. Il y a également la plage de Copacabana non loin de celle d’Ipanema si vous avez envie de faire les deux !

Aller écouter de la samba à Pedra do Sal

Mon coup de cœur ! Tous les lundis et les vendredis, des sambistas de Rio viennent jouer sur la place de Pedra do Sal où se réunissent touristes et locaux pour faire la fête et simplement : profiter de la musique ! C’était vraiment une superbe expérience car on voit à quel point la musique occupe une place importante dans la culture brésilienne. De plus, c’est sur cette fameuse place qu’est née la samba carioca, alors ouvrez grand vos oreilles et profitez du spectacle. Par ailleurs, le spectacle est gratuit.

Aller voir un spectacle de samba au Sambadrome

Nous avons eu la chance de visiter Rio en plein carnaval, nous avions donc pris des billets pour assister à la parade des champions, le dernier jour du carnaval de Rio. L’ambiance était exceptionnelle, les chars, danseurs et danseuses, les costumes, la mise en scène : tout était incroyable. Nous en avons pris plein les yeux pendant plus de 4h, une expérience que je n’oublierai jamais. Une fois encore, on sent que la danse et la musique font vraiment partie intégrante de la culture brésilienne et c’est très beau à voir. Il y a des spectacles toute l’année au Sambadrome alors surtout, n’hésitez pas !

Survoler la skyline de Rio en hélicoptère

Alors franchement ce n’est pas donné, mais qu’est-ce que c’est canon! Nous nous sommes offerts un tour de 30 minutes en hélicoptère (première fois de ma vie que je mettais les pieds dans un hélico) au-dessus de la ville et la vue est juste incroyable. J’avais encore des frissons en descendant de l’hélico. Il existe plusieurs itinéraires plus ou moins longs (et plus ou moins chers…) qui permettent de survoler les principaux points d’intérêts de la ville et franchement c’est à couper le souffle.

Autres visites

On nous avait recommandé plusieurs fois de faire la visite d’Aquario, l’aquarium de Rio. Nous avons pas mal hésité mais nous y sommes finalement allés, et franchement ce n’était vraiment pas terrible. L’entrée est chère, la visite plutôt rapide, les bassins n’ont rien d’exceptionnel. Je ne vous le conseil pas vraiment !

Enfin, il est également possible dans certaines favelas maintenant pacifiées, de faire un « favela tour » et de les visiter avec un guide. Nous n’avons pas souhaité le faire, mais si cela en intéresse certains d’entre vous, sachez que c’est faisable.