Bogota : visites incontournables et bonnes adresses

Après avoir passé un mois incroyable au Brésil, c’est en Colombie, et précisément à Bogotá que se poursuit notre voyage.

Sommaire

Flâner dans la Candelaria

C’est le quartier historique de Bogotá dans lequel vous trouverez de nombreux monuments, tel que la place Simon Bolivar et divers musées.

Le quartier dispose également de nombreuses ruelles toutes plus jolies les unes que les autres. Le street art y est très présent.

Vous y trouverez également de nombreuses boutiques et plein de restos super chouettes.

Où dormir dans la Candelaria ?

Nous avons passé 3 jours à Bogotá. Nous avons logé au Chocolate Hostel en plein cœur de la Candelaria. L’hotêl était très propre et très bien situé. De plus, nous n’avons payé que 56€ pour 3 nuits à deux, ce qui reste vraiment raisonnable.

Où manger dans la Candelaria ?

Petit déjeuner complet à l’hostal Casu

Ils servent des petits déjeuners complets et super bons. Nous avons pris le « grandma’s colombian breakfast » et il était top ! Un super jus d’orange, des fruits frais, une omelette archi bonne, du bon pain et un chocolat à tomber par terre.

Petit déjeuner pas cher chez Hibiscus

Juste à côté de l’hostal Casu, vous pourrez prendre un petit déjeuner vraiment pas cher chez Hibiscus. Il y a toutes sortes d’options différentes. J’avais pris une option avec jus d’orange, pâtisseries (très bonnes), œufs brouillés et chocolat. Je recommande !

Papaya Gourmet – pour les meilleurs burritos

Nous avons eu un énorme coup de cœur pour un tout petit resto qui sert des bières locales et des burritos de malade. Il s’agit du Papaya Gourmet, dont voici la page trip advisor.

Nous avons pris un patacon en entrée, puis un burrito chacun : franchement une tuerie. On sent que c’est préparé avec amour ! Les gérants sont adorables, le service est nickel. Je rêve depuis de remanger un de ces burritos.

Goûter la spécialité locale : l’ajiaco

Il s’agit d’une soupe dans laquelle on trouve entre autres de la pomme de terre, du poulet et du maïs.

Boire la chicha dans un totuma

Un alcool local et artisanal que je vous laisse découvrir !

Faire le graffiti tour pour comprendre la place du street art à Bogota

S’il y a un seul tour que je recommande c’est bien celui-là ! Il est juste génial. Découvrir la ville à travers le street art permet vraiment de comprendre l’histoire de la ville, ainsi qu’une partie de l’histoire de la Colombie. Les guides tentent vraiment de retranscrire fidèlement les revendications politiques des artistes. On apprend énormément de choses super intéressantes. En plus d’être super intéressant, la plupart des œuvres sont superbes et poignantes.

Les tours ont lieu tous les jours, deux fois par jour à 10h du matin, puis à 14h, en anglais. Je vous mets ici le site web pour les informations complémentaires. Sur le site, vous pouvez vous inscrire, mais vous pouvez également vous pointer le jour J sans réservation. Aussi, sachez que les guides officiels sont repérables grâce à un parapluie bleu. Faîtes bien attention car des guides improvisés se font parfois passer pour les guides du graffiti tour officiel.

Bon à savoir : quand le tour se termine, on vous propose de faire à saut à la « Casa Bogota Graffiti » où je vous conseille de vous arrêter. Vous pourrez voir d’autres œuvres (en vente pour ceux que ça pourrait intéresser). Il y a également de délicieux jus de fruits locaux ! J’ai goûté le jus de lulo, c’était super bon.

Visiter le musée de l’or

Pour info, c’est le musée qui rassemble le plus de pièces/bijoux/œuvres en or du monde. On apprend beaucoup sur les peuples pré-colombiens et la place de l’or dans leurs sociétés.

Faire le free walking tour pour en apprendre plus sur l’histoire

En plus du graffiti tour, nous avons également fait le « free walking tour ». Le concept est le même, sauf qu’il n’est pas axé sur le street art mais plus sur l’histoire de Bogota.

On fait plusieurs stops à différents endroits qui sont tous chargés d’histoire. On en apprend plus sur la ville de Bogota, sur la politique colombienne, sur les artistes colombiens, et plein d’autres choses.

C’est franchement super intéressant car on regarde la ville avec un autre œil en connaissant les événements historiques qui y ont eu lieu.

Le free walking tour est opéré par « Beyond Colombia » dont je vous mets le lien ici. Les horaires sont les mêmes que pour le graffiti tour, 10h du matin, puis 14h, en anglais toujours (et parfois en espagnol). Beyond Colombia propose également un « food tour » de Bogotá que nous n’avons pas eu le temps de faire mais qui est paraît-il très bien.

Prendre de la hauteur au Cerro Monserrate

Il s’agit d’une colline depuis laquelle on a une superbe vue de Bogotá, et sur laquelle se trouve une église. Il est possible de monter à pied ou en funiculaire – pour un aller-retour, comptez 21000 pesos colombiens/personnes (soit environ 6€). Si vous souhaitez monter et/ou descendre à pied, renseignez-vous bien sur les horaires avant.

Le temps était nuageux quand nous sommes montés mais cela n’enlève rien à la beauté du lieu.

Si vous poussez un peu derrière l’église, vous trouverez un assez grand marché (si on prend en compte l’altitude) avec des shops mais aussi des restaurants où vous pourrez goûter des plats typiques.

Aller boire un verre dans la « zona rosa »

On l’appelle également la « zona T », vous y trouverez de nombreux bars, clubs et restaurants. Il y a également la plupart des grandes enseignes si vous souhaitez faire du shopping. C’est un quartier plus moderne que la Candelaria, dans lequel on se rend surtout pour sortir.