Otavalo et son marché, le lac Cuicocha, Peguche et le Parque Condor

Après deux petits jours à Quito, nous prenons le bus pour 2h en direction d’Otavalo.

Sommaire

Où dormir à Otavalo ?

Nous avons séjourné dans un petit appartement super bien placé (à 5 minutes à pied de la plaza de ponchos) et super bien équipé pour seulement 18€ la nuit sur Airbnb.

Où manger à Otavalo ?

La Cosecha Coffee and Bakery : Notre coup de cœur ! Les petits déjeuners sont délicieux, on est revenu plusieurs fois pour les bagels. Une bonne option également pour se faire préparer un sandwich et l’emporter pour le midi (si vous partez en randonnée par exemple), ils sont copieux et excellents !

Mi Otavalito : la cuisine n’est pas exceptionnelle mais elle est bonne. Les prix des plats tournent autour de 6/7 dollars.

Cava Caran : excellent pour boire une bonne bière artisanale dans un décor super sympa. Essayez les nachos : ils sont incroyables !

Le marché de la Plaza de Ponchos

Il s’agit du célèbre marché artisanal d’Otavalo, qui est d’ailleurs son attraction principale. Vous y trouverez de tout et surtout de quoi faire de jolis cadeaux souvenirs à toute votre famille.

Le marché se tient tous les jours sur la place, et s’étend à toute la ville les samedis. Un petit conseil : ici tout se marchande, alors n’hésitez pas à négocier les prix pour économiser un petit peu !

Le marché aux animaux d’Otavalo

Il s’agit de la seconde attraction principale d’Otavalo. Il se tient tous les samedis et se trouve à l’extérieur de la ville. Pour 5 dollars, vous pouvez vous y rendre en taxi.

C’est assez impressionnant, on y trouve des chevaux, des vaches, des poules, coqs, chats, chiens, cochons d’inde…

C’est ici que les habitants du coin viennent acheter leurs bêtes. Le marché se tient se 6h du matin à 12h, mais je vous conseille de venir tôt pour une ambiance plus authentique.

La cascade de Peguche

Pour vous y rendre, vous pouvez soit marcher une bonne quarantaine de minute depuis le centre-ville d’Otavalo, soit prendre un taxi pour 4 dollars.

Nous avons pris un taxi qui nous a déposés à l’entrée. Pour aller voir la cascade il vous faut d’abord remplir le registre des visites. Ensuite, l’entrée n’est pas payante en soit, mais nécessite néanmoins un don à hauteur de ce que vous voulez pour l’entretien du lieu.

Après 10/15 minutes de marche vous atteindrez la cascade qui est vraiment impressionnante. Plus on s’approche, plus on se rend compte de sa puissance !

J’ai été tout près pour prendre une photo et en moins d’une minute, j’étais littéralement trempée !

Le Parque Condor

Après avoir été à la cascade le matin, nous nous rendons au Parque Condor l’après-midi. Il faut compter 5 dollars pour rejoindre le Parque Condor depuis la cascade en taxi.

L’entrée au Parque Condor coûte 4,5 dollars. C’est un refuge à but non-lucratif qui a pour but la protection des rapaces et des oiseaux. Aucun spécimen du parc n’a été capturé. Il s’agit pour la plupart d’oiseaux qui ont été récupérés par les autorités équatoriennes et qui étaient détenus illégalement par des particuliers, ou encore d’oiseaux dont les zoos ne veulent plus.

La visite m’a un peu déconcertée car c’est certes top de pouvoir voir de si près un condor des andes, ou même d’autres espèces d’aigle et autres oiseaux difficiles à observer.

En même temps, la plupart de ces oiseaux ne peuvent aujourd’hui plus être relâchés dans la nature à cause des traitements qu’ils ont subis par le passé…

Randonnée au lac Cuicocha

Pour vous rendre au lac Cuicocha deux solutions : prendre un bus jusqu’à Cotacachi, puis un taxi jusqu’au lac. Sinon, vous pouvez prendre directement le taxi depuis Otavalo et vous rendre au lac pour 10$.

Une fois sur place, vous avez plusieurs possibilités : observer le cratère depuis le mirador, descendre un peu plus bas et faire une balade en bateau sur le lac, ou encore faire le trail de 14km autour du cratère.

Quel que soit votre choix, je vous conseille de venir assez tôt le matin pour être à peu près sûr de voir le cratère dégagé.

De notre côté, nous avons opté pour le trail de 14km autour du cratère. Cette expérience fut assez challengeante car on oscille entre 3200 et presque 3700 mètres, donc il faut clairement un temps d’adaptation si vous n’avez jamais fait de randonnées à cette hauteur. De plus, il y a pas mal de descentes et donc : de montées ! On se fatigue plus vite à cause de l’altitude et certaines montées sont assez éreintantes.

Néanmoins, malgré quelques difficultés ce trail est vraiment super à faire car les points du vues tout autour du lac sont juste sensationnels. On est plusieurs fois tenté de s’arrêter juste pour observer la beauté du lieu.

On passe par différents endroits qui font que le décor n’est finalement jamais le même et qui donnent la sensation de changer de paysage.

Alors, ça vaut le coup de souffrir un peu non ?