Tout savoir pour passer une journée au volcan Cotopaxi sans se ruiner

Après 3 jours riches en sensations fortes à Baños, nous posons nos sacs à Latacunga. Cette ville ne présente pas grand intérêt en elle-même, en revanche, il y a de nombreuses choses sympas à faire aux alentours comme passer une journée près du volcan Cotopaxi.

Sommaire

Où dormir à Latacunga ?

Nous avons séjourné à La Posada, un hostel plutôt modeste je dois dire. Le point fort de cet hostel c’est son gérant Victor Hugo (oui, vraiment) qui donne de supers conseils pour visiter les environs et économiser quelques dollars. De plus, si vous partez pour plusieurs jours, vous pouvez y laisser vos backpacks sans débourser un dollar de plus.

Se rendre au Cotopaxi National Park

De nombreux tours-operators proposent des tours à la journée pour se rendre au volcan. Le prix est de 50$/personne, mais sachez qu’en vous organisant tout seul, vous pouvez facilement économiser la moitié.

Tout d’abord, pour vous rendre au parc, rendez-vous au terminal de bus de Latacunga et prenez n’importe quel bus en direction de Quito. Précisez au chauffeur que vous vous arrêtez au Cotopaxi, il vous fera signe de descendre quand vous passerez à côté de l’entrée du parc. Vous serez alors débarqués sur la route, mais n’ayez pas peur, c’est normal ! Pour info, le trajet en bus coûte 1,5$.

En descendant, vous apercevrez des pick-ups qui sont en réalité des taxis qui vos proposent des tours à la journée dans le parc.

Le prix annoncé est de 25$/personne, soit déjà la moitié de ce qui est proposé par les tour-operators pour exactement le même tour. La grosse différence c’est que là vous êtes tranquilles dans votre taxi, sans une foule de touristes entassés dans un bus.

La bonne nouvelle, c’est qu’en négociant, vous pouvez encore faire baisser ce prix. En effet, en Equateur tout se négocie ! Vous pourrez ainsi faire baisser le prix à 20$/personne, et si vous vous débrouillez bien, vous arriverez même à négocier à 35$ pour deux. Plutôt chouette comme économie quand on sait qu’à la base on est sur du 50$/personne.

Visiter le Cotopaxi

A l’entrée il faut s’enregistrer pour pouvoir entrer dans le parc, ayez donc sur vous une pièce d’identité.

Une fois enregistré, le tour proposé par les taxis consiste à vous emmener jusqu’au parking du refuge José Rivas (qui se trouve super loin donc le taxi n’est vraiment pas de trop on aurait jamais pu marcher tout ça en une journée). Une fois au parking, vous pouvez monter jusqu’au refuge, et même jusqu’au glacier pour les plus motivés. Ensuite, on redescend en pick-up jusqu’à la lagune de Limpiopungo dont il est possible de faire le tour.

La montée jusqu’au refuge José Rivas

Une fois sur le parking, il y a deux options de chemin pour monter jusqu’au refuge. Le premier trace tout droit jusqu’au refuge. Il est un peu moins long mais on est à 4800 mètres d’altitude, la montée est assez forte et c’est comme du sable au sol donc on s’essouffle vraiment pour rien. La seconde option est de prendre le chemin en zigzag, un poil plus long mais beaucoup plus joli et moins difficile que la montée de face.

Nous avons pris le chemin en zigzag et sans être habitués à l’altitude c’était honnêtement déjà assez difficile de monter. Nous avons mis entre 45 minutes et 1 heure pour atteindre le refuge totalement essoufflés.

Une fois au refuge, vous pouvez faire tamponner vos passeports et avoir un chouette tampon à l’effigie du volcan. Je vous conseille également de prendre un thé à la feuille de coca à 2,5$ histoire de se remettre de l’ascension et de l’altitude.

En poussant 30 minutes de plus depuis le refuge, vous pouvez atteindre le glacier du volcan. Nous ne l’avons pas fait car le volcan s’est complètement couvert à ce moment-là donc pas tellement d’intérêt de monter pour ne rien voir mais ça avait l’air vraiment sympa.

Après avoir ingurgité notre thé nous descendons pour la deuxième partie de la visite.

Balade autour de la laguna de Limpiopungo

En redescendant, le pick-up vous dépose à laguna de Limpiopungo. Il s’agit d’une lagune (qui ressemble plutôt à un marais) dont il est possible de faire le tour.

Honnêtement je vous le conseille, après la « mini-ascension » du volcan c’est vraiment un parcours de santé ! Aucune difficulté, juste une jolie balade d’une heure à faire, où l’on trouve de jolies couleurs et où l’on voit plein de petits animaux.

Si vous avez de la chance et que le volcan est découvert à ce moment-là, c’est également un très joli point de vue !

Retour à Latacunga

Si vous n’êtes pas trop fatigués, il vous suffit de faire le trajet retour. Le pick-up vous déposera au niveau de la route et il n’y a qu’à attendre que le prochain bus pour Latacunga passe et vous ramasse.

Si (comme nous) vous êtes absolument claqués, sachez que pour 10$ de plus, le taxi peut vous ramener directement à Latacunga.

Une très belle journée pour nous et un bilan plutôt positif avec 48$ de dépensés (bus aller + tour pick-up et retour en pick up à Latacunga). Soit même pas ce que l’on aurait payé pour une personne. On aurait pu économiser 7$ de plus en rentrant en bus mais… on était vraiment trop trop trop fatigués !