Îles Galápagos : quelles visites faire sur l’île d’Isabela ?

Après la visite de l’île de Santa Cruz, nous partons en direction de la plus grande île des Galápagos : l’île d’Isabela.

Sommaire

Bon à savoir

Avant de partir : emmenez du cash ! Il n’y a pas de distributeurs de billets sur l’île d’Isabela. Même si plusieurs restaurants et agences acceptent la carte bleue vous risquez de payer pas mal de frais à la fin.

Où dormir sur Isabela ?

Nous avons séjourné à l’Hospedaje Mother Fanny, un petit hôtel familial avec quelques chambres. L’hôtel est plutôt bien situé, les chambres sont grandes et propres, avec de l’eau chaude et un Wi-Fi pas « dégueu » par rapport au reste de l’île.

Nous avions réservé sur booking, nous avons donc payé 160$ pour deux, pour 4 nuits mais nous aurions sûrement pu économiser un peu en ne réservant pas à l’avance et en négociant sur place.

Où manger sur Isabela ?

  • Pour un bon petit-déjeuner

Le Sun & Coffee : nous y sommes retournés deux fois, les pancakes sont excellents

  • Pour ne pas trop dépenser

Shawarma Hot : aussi bien pour déjeuner que pour dîner, toutes sortes de plats, allant de la restauration rapide aux plats plus élaborés

  • Pour bien manger

Maestro de Casa : pas forcément plus cher que les autres mais en revanche bien meilleur ! De très bons plats locaux et divers.

Lions de mer et snorkeling à Bahia Concha

Lors de votre arrivée sur Isabela vous ne pourrez pas les manquer : les lions de mer sont partout ! Ils sont adorables et dorment où bon leur chante, mais principalement sur les bancs du port.

Juste à côté du port, en bifurquant sur la gauche vous trouverez un petit chemin qui vous mènera à Bahia Concha. En empruntant ce petit chemin sur pilotis vous devrez sans doute enjamber plusieurs lions de mer pour vous rendre jusqu’à une petite plateforme depuis laquelle vous pourrez aller faire du snorkeling.

Si j’ai un bon conseil à vous donner c’est de vous y rendre le plus tôt possible ! Vers 6h, vous aurez le lieu pour vous tout seul, et si vous avez de la chance, vous pourrez nager avec les lions de mer (qui passent ensuite leur journée à dormir) et les pingouins (qui s’éloignent quand il y a trop de monde).

Sinon, ce spot est top pour le snorking, vous pourrez voir des poissons en tout genre mais aussi des raies, et même des petits requins.

Se rendre au Centro de la Crianza : entre flamands roses et tortues géantes

Si vous cherchez une balade sympa et gratuite à faire, la balade jusqu’au centro de la Crianza est toute désignée ! Pour s’y rendre, il suffit de longer la route principale qui traverse Puerto Villamil jusqu’au bout. Une fois au bout, vous verrez un panneau en bois qui vous indiquera le chemin du centro de la crianza.

Nous avons beaucoup aimé cette balade car elle traverse différentes lagunes depuis lesquelles on peut observer des flamands roses. Nous n’en avions encore pas vu jusque-là alors c’était vraiment très sympa de pouvoir les observer (malgré la chaleur).

Après avoir passé les lagunes, le chemin continue dans une sorte de forêt (ah de l’ombre, ça fait du bien) et vous emmène tout droit jusqu’au fameux centre.

Le centre de la Crianza est un centre de reproduction pour les tortues géantes des Galápagos. Le centre a pour but de relâcher les tortues dans leurs milieux naturels une fois l’âge adulte atteint, de façon à peu à peu repeupler les îles Galápagos de tortues géantes. Génial non ?

On peut ici observer des tortues de tout âge, mais également en apprendre plus sur elles, et sur les menaces auxquelles elles font face.

Une très chouette visite que je vous conseille vivement !

Balade en vélo jusqu’au « Muro de las « Lagrimas »

Il s’agit de l’un de nos coups de cœur ! Pour faire cette balade, je vous conseille de louer des vélos. La balade peut se faire à pied mais je pense que vous en profiterez plus facilement à vélo car il y a beaucoup de choses à voir.

Pour la location, n’hésitez pas à faire deux/trois agences pour comparer les prix. Le moins cher que nous ayons trouvé est une agence qui louait les vélos à 2,5$/heure par vélo. Nous avons pris 3h et c’était franchement pas de trop (voire pas assez) !

Tout d’abord, sachez que si vous partez tôt faire cette balade, vous pourrez probablement voir des fous à pieds bleus en train de chasser et de se nourrir de poisson en longeant l’océan.

Une fois à l’entrée du site, il faudra à nouveau vous enregistrer pour accéder à la balade. Il y a de nombreux points d’intérêt à visiter tout au long du chemin.

Je vous conseille de monter directement au « Muro de las lagrimas » (histoire de faire le plus dur d’entrée de jeu) et de prendre ensuite votre temps pour redescendre et profiter des différents points.

Attention ! Sur la route vous croiserez sans doute des tortues géantes remises en liberté. Elles sont adorables alors veillez à ne pas les effrayer.

Le « mur des larmes » en français, a été érigé par d’anciens prisonniers devenus esclaves sur l’île d’Isabela. Une partie du mur est encore assez bien conservée en souvenir de ceux qui ont souffert. Pour une vue imprenable sur l’île, je vous conseille de monter jusqu’au mirador. C’est vraiment un point de vue unique pour observer la végétation et le relief de l’île.

Ensuite, vous pourrez entamer la descente et les visites suivantes. Nous nous sommes arrêtés partout et nous ne l’avons franchement pas regretté. Bien sûr, certains points sont plus jolis que d’autres mais ça fait globalement une visite super sympa.

Près de l’entrée il y a une petite plage appelée « Playa del Amor ». Prévoyez un peu plus de temps si vous souhaitez vous baigner. Il y a également un spot de snorkeling sympa qui s’appelle « El Estero ».

Snorkeling et tour à Tintoreras

Sur Isabela, on nous avait beaucoup parlé du tour à « Los Tuneles », que l’on nous avons présenté comme étant LE meilleur tour de l’île. Nous avons donc cherché à nous renseigner et… 110$/personne pour 5h de tour ! Bien que je ne doute pas que ce soit super : c’était clairement hors budget pour nous !

Nous cherchions avant tout à voir de près les fous à pieds bleus et les pingouins, nous avons donc opté pour une autre alternative : le tour à Tintoreras.

Ce tour dure environ 3h, il vous emmène jusqu’à la petite île volcanique de Tintoreras, sur laquelle vous verrez de nombreux iguanes et lions de mer. Vous pourrez également observer de nombreux requins à pointes blanches qui « squattent » les tunnels d’eau formés par les différentes éruptions volcaniques.

Ensuite, place au snorkeling, et là : QUELLE SURPRISE ! On a vu absolument tous les animaux que l’on nous avait dit que l’on verrait à « Los Tuneles ». Nous avons nagé avec les lions de mer, les pingouins, les tortues de mer : le rêve !

Nous avons pu observer de nombreux poissons et même nager avec un banc de raies dorées : c’était juste incroyable !

Avant de repartir pour Isabela on s’arrête pour observer les fous à pieds bleus et les pingouins. Adorable !

Vous l’aurez compris, nous avons été plus que ravis de cette expérience !!! Le tour à Tintoreras nous a coûté 35$/personne et pour autant nous avons vu absolument tous les animaux que nous voulions voir. Une expérience vraiment unique et qui me fait dire qu’il était inutile de dépenser 110$ pour « Los Tuneles ».


Nous avions adoré Isla Santa Cruz, mais c’est un réel coup de cœur que nous avons eu pour Isla Isabela. Il est très facile d’observer les animaux de près sans pour autant les déranger, et cette sensation est juste magique. Les paysages sont magnifiques et valent vraiment le détour ! On repart des Galápagos avec plein de souvenirs inoubliables !