Pérou : Dormir la tête dans les étoiles à Skylodge Adventure Suites

Bien avant que l’on parte pour notre trip en Amérique du Sud, j’avais repéré sur une vidéo un concept d’hôtel qui me semblait vraiment exceptionnel au Pérou. Il s’agit de Skylodge Adventure Suites – un concept unique au monde de lodges suspendus à une paroi rocheuse en pleine vallée sacrée des Incas.

Après avoir un peu hésité à cause du prix, j’ai finalement craqué le 1er janvier (lendemain de nouvel an bonjour #YOLO) et réservé une nuit pour nous deux des mois à l’avance.

Cette expérience a été tellement incroyable pour moi qu’il était impossible de ne pas en faire un article dédié pour tout vous raconter !

Sommaire

L’arrivée sur le site

Le rendez-vous est fixé avec l’agence qui vient nous récupérer en minivan pour 14h à notre hôtel de Cuzco. Honnêtement, je suis surexcitée. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre, en même temps, j’ai tellement hâte de découvrir notre programme !

On arrive sur le site aux alentours de 15h30 avec deux autres couples qui seront nos compagnons d’aventure. Très vite, il est l’heure de s’équiper : harnais, casques, gants, mousquetons, poulies et nous voilà avec le total look de grimpeurs.

On reçoit les consignes de sécurité qui sont très claires et très bien expliquées et on forme ensuite deux groupes : ceux qui montent en via ferrata, et ceux qui montent en empruntant le chemin de randonnée.

C’est là que le plus dur commence ! J’avais déjà fait de la via ferrata une fois, mais c’était plutôt le truc tranquille quoi. En arrivant devant la paroi, nos instructeurs descendent une échelle en ferraille qui débouche sur des prises qui montent à la verticale à n’en plus finir. J’avoue qu’à ce moment-là je me demande un peu si je n’ai pas fait une connerie !

La montée en via ferrata

Après une microseconde d’hésitation c’est le moment ! Pas le temps de réfléchir, on agrippe l’échelle, puis les prises et c’est parti. Honnêtement le parcours est vraiment raide, c’est franchement impressionnant et je me demande si c’est de la via ferrata ou de l’escalade. D’autant plus que n’étant pas très grande m’voyez, je suis parfois obligée de faire le grand-écart entre les prises. Je me retrouve donc à forcer sur les bras (à ne surtout pas faire) et donc à me fatiguer plus vite. Enfin, quoi qu’il en soit je tiens le coup ! Je gère même plutôt pas mal ce petit passage vertigineux.

Puis à la moitié environ, j’ai un petit coup de panique en voyant la paroi qui me semble de plus en plus raide et les prises qui n’en finissent pas de grimper. Je me demande vraiment ce que je fous-là, pourquoi je m’impose ça. Oui, car il faut savoir qu’il y a encore quelques années j’avais un vertige maladif. J’ai fait d’immenses efforts pour le vaincre, et aujourd’hui ça va beaucoup mieux. Pour autant, je ne me considère pas encore complètement guérie. Enfin je m’égare, je me mets un petit coup de pied aux fesses et me reconcentre sur mon objectif : l’arrivée.

Je repars de plus belle, en faisant bien attention de pousser sur les jambes cette fois (mes pauvres petits bras). On monte à un très bon rythme et, victoire, on aperçoit enfin les lodges ! Il nous aura fallu entre une heure et une heure et quart pour les atteindre. Je suis heureuse et fière comme vous ne pouvez pas l’imaginer. C’était hyper physique et hyper challengeant psychologiquement mais je me suis dépassée comme jamais et la sensation de bien-être est totale.

La découverte de notre lodge

Avant de découvrir notre lodge, on arrive par la plateforme dans laquelle on prendra le dîner et le petit-déjeuner le lendemain. On a vraiment l’impression d’être dans une installation spatiale, c’est assez rigolo.

Après quelques explications supplémentaires de nos instructeurs, on raccroche nos mousquetons pour un dernier effort en vue de rejoindre notre lodge. Evidemment, on écope du lodge le plus haut ! Ce qui en soi est chouette mais me force à monter encore alors que je suis sincèrement rincée.

Enfin, il est là notre petit nid pour la nuit. C’est juste dingue quand on repense aux efforts fournis pour arriver jusque-là. Par ailleurs le jeu en valait totalement la chandelle puisque le lodge est juste TOPISSIME ! Des fenêtres panoramiques de partout pour observer la vallée, le coucher et le lever de soleil. Un thermos d’eau chaude avec plein de thés pour se remettre de nos émotions. Enfin, un petit coin toilettes sèches (avec une vue de fou) tout bien aménagé.

Vous ne pouvez pas imaginer à ce moment-là, à quel point je me sens chanceuse de vivre ça. En même temps, je me sens toute bizarre de me dire que je vais dormir si haut, dans un lodge accroché à la montagne. La sensation est juste dingue.

Notre instructeur nous explique que l’on a mis moins de temps que prévu à monter (trop fiers) et qu’on a une heure devant nous pour profiter de la cabine avant de repartir sur la première plateforme pour le dîner.

Un dîner gourmet au-dessus de la vallée des Incas

Il est 7 heures, l’heure d’aller dîner ! On remet tout notre équipement et on file retrouver nos instructeurs et les autres couples sur la première plateforme.

Comme je le disais plus haut, le dîner est inclus dans le prix, et franchement, c’est de loin le meilleur repas que l’on ait fait au Pérou. De la soupe, en passant par la salade, le plat principal et le dessert : tout était excellent ! En plus, on a chacun le droit à une petite bouteille de vin (pendant le repas et pour le retour au lodge également), le kiff est assuré.

Les deux couples qui dînent avec nous sont juste adorables. Deux américains et deux anglais avec qui on passe la soirée à rigoler. On échange un peu sur nos expériences et le couple d’américains nous explique que la randonnée n’était pas non plus de tout repos et qu’elle comprend également certains passages en via ferrata.

Après s’être bien marré c’est l’heure de retourner dans nos lodges respectives pour profiter de la nuit.

Notre nuit dans le lodge

La rigolade sera de courte durée pour moi car il faut regagner le lodge en pleine nuit à la frontale. Autant vous dire que c’est déjà impressionnant de jour mais alors là en pleine nuit, j’avoue, je flippe total. De plus comme on a le lodge le plus haut on est les seuls à devoir monter de nuit. Il n’y en a que pour 5/10min mais ça suffit pour que je flippe bien comme il faut.

Une fois arrivée dans le lodge je peux enfin redescendre de mes émotions et profiter ! Je peux vous dire que je n’avais jamais vu une nuit étoilée comme celle-ci. Le spectacle est magnifique, on a la tête dans un million d’étoiles, et on voit même clairement la voie lactée.

On passe la nuit à parler de tout et de rien en regardant les étoiles et en chassant les étoiles filantes : c’est juste magique.

Malheureusement je n’ai pas de photos à vous montrer car cela ne donnait rien, mais vous pouvez laisser libre court à votre imagination.

On met le réveil tôt le lendemain pour profiter du lever du soleil sur la vallée, et on s’endort en tête à tête avec la voie lactée.

Réveil et petit déjeuner

On se lève donc aux aurores pour voir la lumière s’engouffrer petit à petit dans la vallée. Concrètement parlant le soleil se lève de l’autre côté de la montagne, mais cela n’empêche pas de voir le joli défilé de couleurs du ciel.

Puis à 7h c’est l’heure de retourner sur la plateforme pour prendre le petit-déjeuner. Encore une fois : meilleur petit-déjeuner que l’on ait eu jusque-là ! D’excellents fruits frais, des œufs, du jambon, un trop bon pain bref, je suis aux anges.

Après avoir profité du petit-déjeuner on retourne dans la cabine jusqu’à 9h, heure à laquelle il est prévu d’entamer la descente.

La descente en zipline

Pour une fois on a de la chance ! Et oui, pour pouvoir redescendre il faut d’abord monter (oui sinon c’est pas drôle). Or il se trouve que le chemin pour monter se trouve juste au-dessus de notre lodge (pas si mal d’avoir le lodge le plus haut finalement).

Une fois le groupe au complet on repart donc sur la paroi et on grimpe à peine une dizaine de minutes. S’en suit un parcours plutôt simple et plat où il faut juste suivre un câble qui mène à la première zipline.

Cette dernière est plutôt impressionnante ! On passe près des rochers au démarrage et elle est vraiment longue : sensations fortes assurées. Lorsque vient mon tour j’ai super hâte de me lancer car contrairement à la via ferrata je me sens super à l’aise sur les tyroliennes.

Il y a au total 6 tyroliennes pour redescendre. Elles sont plus ou moins longues, plus ou moins rapides mais globalement c’est assez simple et même plutôt amusant.

Nous mettrons au total une bonne heure pour regagner la terre ferme et venir à bout des 6 tyroliennes. La « terre ferme » – cette expression prend tout son sens après avoir passé une nuit suspendue à la montagne.

Prix et autres infos pratiques

Venons-en au sujet qui fâche : le prix. Pour une telle expérience il faut compter 400€/personne. Pour ce prix est inclus :

  • L’aller/retour depuis votre hôtel
  • Le matériel pour grimper
  • Deux instructeurs pros à disposition pour aider à tout moment
  • Le dîner gourmet
  • Le petit-déjeuner
  • La descente en zipline

OUI c’est cher ! Maintenant est-ce que ça les vaut ? Pour ma part c’est un grand OUI. C’est une expérience que l’on ne vit qu’une seule fois dans sa vie, vraiment. C’est aussi une expérience qui peut-être « dangeureuse » si vous n’êtes pas à l’aise, on en conditions pour le faire. D’où le fait qu’il y ait d’office deux professionnels à disposition des clients 24h/24.

Concernant les autres infos pratiques, sachez qu’il y a trois lodges qui peuvent accueillir chacun jusqu’à 4 personnes. Aussi, le prix est le même par personne, que vous soyez 1, 2, 3 ou 4.

Comme je l’expliquais plus haut, renseignez-vous bien, car si vous n’êtes pas emballés par la via ferrata, il semblerait que la randonnée ne soit pas non plus de tout repos. Sachez qu’elle est aussi plus longue puisque vous devez faire un détour pour monter tout en haut. Tandis que la via ferrata monte directement tout droit vers les lodges (bien que ce soit du coup plus dur physiquement et surtout plus raide).

Concernant les réservations, je vous conseille de réserver directement via le site Natura Vive (l’agence qui gère les skylodges). En effet, j’ai constaté que les prix sur les autres plateformes (booking, AirBnB…) étaient plus élevés qu’en passant directement par le site. Enfin, j’avais pour ma part réservé 6 mois à l’avance. Je ne pense pas que ce soit nécessaire de réserver si tôt, mais c’était vraiment une expérience que je voulais faire donc pour ma part le plus tôt était le mieux.

Bilan de l’aventure

C’est sincèrement une expérience que je n’oublierais jamais. J’avais littéralement des étoiles plein les yeux. Pour être tout à fait honnête je n’avais jamais payé aussi cher pour une seule nuit. Pour autant, je ne regrette pas un seul instant car je trouve que ça les valait totalement.

Je me suis dépassée physiquement et psychologiquement pour monter. Une fois l’objectif atteint tout a été absolument parfait. Je conseille mille fois cette expérience parce qu’il n’y a qu’ici au monde que vous pourrez la vivre. En plus d’être un concept unique au monde, c’est également une expérience de vie unique.