San Gil : Activités, sports extrêmes et visite de Barichara

Après quelques jours dans la jolie ville de Villa de Leyva, nous changeons complètement de décors pour rejoindre la ville de San Gil.

Le contraste entre San Gil et Villa de Leyva est vraiment fort. Malgré une jolie place, San Gil est une ville avec beaucoup moins de charme et dans laquelle il n’y a pas grand-chose à voir.

En revanche, ce qui est bien à San Gil, c’est qu’il y a beaucoup d’activités à faire, et surtout, beaucoup de sports extrêmes.

Sommaire

Survoler le canyon de Chicamocha en parapente

Le canyon de Chicamocha est le 2ème plus grand canyon du monde, derrière le grand canyon aux Etats-Unis. Autant vous dire qu’il vaut largement le détour !

Pour cette activité, nous avons booké directement via notre hostel. Nous sommes passés par Fenixtreme, une agence spécialisée dans les vols en parapente, dont nous avons été plus que satisfaits ! Concernant le prix, nous avons payé 150000 pesos par personne, pour un vol de 20 minutes chacun (soit environ 42€/personne).

L’équipe est venue nous chercher à notre hostel et nous a emmenés jusqu’au canyon. Le briefing était super clair et l’équipe super pro.

C’était notre premier vol en parapente, donc un petit peu de stress pour ma part #teamvertige. Finalement, on n’a même pas le temps d’y penser qu’on est déjà dans les airs ! Et là … quel pied ! La sensation est exceptionnelle, vraiment.

Nous prenons de plus en plus de hauteur jusqu’à dominer tout le canyon et c’est franchement incroyable.

Une expérience inoubliable pour nous ! Personnellement j’ai passé la journée avec la tête dans les nuages. Depuis, je n’arrête pas de penser à la prochaine fois que j’aurais la chance de recommencer !

Faire du rafting sur le Rio Fonce

C’est également une des activités phares à faire sur San Gil. De nombreuses agences vous le proposent dans le centre pour des prix équivalents. La seule chose qui est susceptible de changer c’est la durée – si vous voulez faire, 1h, 2h ou autre, il est possible de choisir. Le rafting coûte nettement moins cher que le parapente. De mémoire, les premiers prix commençaient autour de 40000/50000 pour 40 minutes de rafting.

Passer une journée dans le village patrimoine de Barichara

Barichara est un petit village classé village patrimoine de Colombie, situé à une quarantaine de minutes de bus de San Gil. Pour s’y rendre c’est très simple, il suffit de prendre un bus « cotrasangil » en direction de Barichara. L’aller coûte 5200 pesos (compter x2 pour un aller-retour donc) et il y a des bus environ toutes les demi-heures.

Une fois arrivés sur Barichara vous pouvez flâner tranquillement dans ses jolies rues à pied et prendre le temps de visiter la ville à votre rythme. La balade est vraiment agréable.

Il est également possible de faire le tour de la ville en tuk-tuk qui vous emmènera aux principaux points d’intérêt de la ville.

Enfin, il existe également un très joli sentier de randonnée de 5km appelé le « camino real » à faire depuis Barichara pour avoir de très belles vues sur les montagnes.

Barichara est un village dans lequel il fait vraiment bon vivre et où il est agréable de déambuler et de s’arrêter dans les petites échoppes ou pour boire un bon jus de fruits exotiques.

Où dormir à San Gil ?

Nous avons séjourné au Bacaregua Hostel qui se trouve à seulement quelques minutes à pied de la place principale. Le personnel est adorable et vous propose tout un tas de chouettes activités dès votre arrivée. Nous avons payé 55€ pour 3 nuits, sachant que nous avons pris la plus grande chambre.


Nous avons beaucoup apprécié notre passage à San Gil car il nous a permis d’allier sports extrêmes et visites d’un village traditionnel colombien.